Historique

De 1967 à 2000 à l’avenue de Villamont, puis de 2000 à 2021 à place de la Cathédrale, et prochainement à Plateforme 10, le mudac continue de favoriser la transdisciplinarité et la dynamique des échanges avec d’autres disciplines.

Musée des arts décoratifs de La Ville de Lausanne

Le Musée des arts décoratifs de La Ville de Lausanne

1967 – 2000

En 1967 ouvrait, sur l’avenue Villamont, le Musée des arts décoratifs de La Ville de Lausanne. Sa directrice, Rosmarie Lippuner, a d’emblée axé sa programmation sur le design contemporain, suisse et international, sous toutes ses formes. En 1995, suite à un échange entre la ville et le canton, la maison Gaudard revient à la ville pour y installer le successeur du Musée des arts décoratifs (le mudac). De son côté, le canton prend possession du Musée Arlaud, situé sur la place de la Riponne.

Le Musée des arts décoratifs de La Ville de Lausanne a proposé plus de 250 expositions, jusqu’à son transfert à place de la Cathédrale, sous son nouveau nom : le mudac.

mudac, place de la Cathédrale

Le mudac à place de la Cathédrale

2000 – 2021

Inscrit comme bien culturel suisse d’importance nationale, la Maison Gaudard regroupe plusieurs bâtiments dont les vestiges les plus anciens remontent jusqu’au 13e siècle, époque médiévale de l’apogée lausannoise.

Des expositions telles que Cache-cache camouflage (2002), Nature en Kit (2009), Playmobil (2011), Nirvana. Les étranges formes du plaisir (2014-2015), L’éloge de l’heure (2015), Ligne de mire (2018) et Nez à Nez. Parfumeurs contemporains (2019) ont rencontré un vif succès auprès du public. Au cours des 20 ans passés dans la Maison Gaudard, le mudac a donc su se distinguer par son regard curieux et incisif sur ce qui façonne nos manières de vivre.

La Ville de Lausanne a décidé de maintenir la vocation culturelle et publique de ce bâtiment emblématique du quartier historique de la Cité. La Maison Gaudard sera prochainement transformée en une maison de la culture et des festivals permettant ainsi de valoriser la scène artistique lausannoise.

Le mudac « augmenté » à PLATEFORME 10

Dès 2022, le mudac s’établit dans le nouveau quartier Plateforme 10, entièrement dédié à la culture. L’espace, de quelque 25’000 mètres carrés, réunit trois musées reconnus et dédiés principalement à la création visuelle : le Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA), le Musée de l’Élysée et le mudac, ainsi que les Fondations Toms Pauli et Félix Vallotton.
Le mudac, depuis sa création, a toujours favorisé la transdisciplinarité et la dynamique des échanges et des collaborations avec d’autres disciplines et expressions artistiques. Il porte ainsi dans ses gênes l’« esprit » de Plateforme 10. Son implantation au cœur de ce nouveau et ambitieux quartier des arts lui permettra de réaliser davantage de projets d’envergure. Au sein du quartier des arts Plateforme 10, c’est un véritable mudac « augmenté » que découvrira le public dès juin 2022.

En savoir plus

En lien

À propos

Le mudac – Musée cantonal de design et d’arts appliqués contemporains est l’unique institution en Suisse romande entièrement dédiée au design.

PLATEFORME 10

L’inauguration officielle du mudac et Photo Elysée aura lieu en juin 2022. Le bâtiment ouvrira ses portes au public avec une exposition commune aux trois musées de Plateforme 10 autour de la thématique ferroviaire.