Beyrouth. Les temps du design
14.03 – 25.06.2023

Expositions

Malgré sa dépendance tenace aux clichés et son image de pays maudit (une guerre civile entre 1975 à 1990, une crise économique et politique de longue durée, une explosion du port le 4 août 2020 ) Beyrouth – et le Liban à travers elle – a toujours fait preuve au cours de son histoire d’un élan vital démontrant son désir de vivre plus fort que tout, demain étant déjà aujourd’hui.

Ainsi, depuis le début des années 2000 un bouillonnement dans tous les champs artistiques s’est emparé de cette ville à la croisée de l’Orient et de l’Occident. Le design en est l’un des indicateurs les plus importants.

Cette effervescence du design au Liban est néanmoins une exception dans la région et doit se comprendre par les relations culturelles entretenues depuis longtemps avec l’Europe, la France notamment, mais aussi avec les Emirats et leurs cultures ancestrales des savoir-faire, qui contribuent à l’originalité des propositions des designers du pays. Consciente de ce positionnement unique, entre héritage occidental et identité orientale, un pied sur la Méditerranée, l’autre posé en Asie, Beyrouth construit son design et transforme son multiculturalisme en une force créatrice.

Jusqu’à l’élaboration de ce projet d’exposition et de publication par le mudac, aucune étude n’avait été conduite sur l’histoire du design au Liban, soit de l’indépendance du pays en 1943 à nos jours. Ce projet colossal, qui a demandé six ans de travail, a l’ambition de combler cette lacune en présentant un état de la question bâti sur une documentation riche, tout en assumant certaines parties lacunaires dues à la disparition de pans entiers d’archives durant et après la guerre civile. Cette recherche s’appuie également sur une étude du contexte socio-politique et culturel qui a contribué à faire aujourd’hui de Beyrouth une ville créative, et ce malgré un contexte fréquemment troublé.

Dans le but de saisir les lignes dynamiques qui ont permis au design de se développer au Liban, l’exposition Beyrouth. Les temps du design, co-produite avec le CID du Grand-Hornu, en Belgique, se structure en trois ensembles. Le premier sur les prémices de la discipline au Liban entre les années 1950 et 1970, le second sur les années 2000 à aujourd’hui et le troisième consacré au projet Minjara et à sa philosophie. Ces trois différentes perspectives offrent au public un regard sur une ville et un pays en constante mutation, dont le design est aujourd’hui un témoin privilégié.

Le vernissage aura lieu jeudi 16 mars à 18h.

Commissariat
Marco Costantini

Scénographie
Gaith and Jad Studio, Beyrouth

Collaborateur scientifique pour la partie historique
Gregory Buchakjian

Co-production
CID, Grand-Hornu

 

Partenariat
Alba, Académie libanaise des beaux-arts, Université de Balamand AUB,
American University of Beirut

Itinérance
CID, Grand-Hornu, du 24 avril au 14 août 2022

Catalogue

Un catalogue, premier ouvrage de référence sur le design libanais, est édité par Kaph Books. Il se compose de différentes parties dédiées à l’histoire du design à Beyrouth, à l’émergence du design contemporain et au projet solidaire et créatif Minjara.

Auteurs : Marco Costantini, Gregory Buchakjian, Charif Majdalani, Marc Baroud, Hala Abdel Malak, Chérine Magrabi, Hala Moubarak