Mort sur le Nil
Collection Jacques-Édouard Berger, secteur Égypte

15.01.2013 – 17.04.2016

Expositions
Les Égyptiens apportaient un soin particulier à leurs défunts et à leurs tombeaux,véritables demeures de l’au-delà qu’ils dotaient de tous les objets de la vie quotidienne. Obnubilés par leur vie après la mort, ils momifiaient le corps, support del’âme, qui devait arriver intact devant Osiris et son tribunal. Ils l’entouraient également de textes magiques et d’amulettes qui lui permettaient d’atteindre le « paradis » égyptien: les champs d’Ialou. Depuis les soins apportés au défunt jusqu’aux coutumes funéraires: une plongée dans l’au-delà égyptien.