MUDAC - musée de design et d'arts appliqués contemporains

Collection

Coup de projecteur !

Q du diable, 2009
Sophie Hanagarth

Sophie Hanagarth est une créatrice de bijoux suisse et enseigne à l’école supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg. Elle puise son inspiration dans les arts folkloriques, les musées d’ethnographie empoussiérés, les chapelles à l’écart des routes, les traditions oubliées. Son savoir-faire est empreint de techniques anciennes qu’elle réhabilite – tressage du cuir, forgeage du fer – de même qu’elle fait revivre des matériaux mis au rebut, comme le fer-blanc. Elle aime aussi détourner l’usage de certains outils, comme les clous de tapissier. On connait d’elle d’abord ses bijoux aux titres évocateurs, Sein, 6e doigt, Bijoux de famille qui redoublent la partie du corps sur laquelle ils sont posés. Continuant sur la ligne de l’anthropomorphisme, elle réalise ensuite Traquenards, des bracelets mâchoires qui enserrent le poignet ou Lippes, bouches voraces avalant le doigt, mais aussi Médailles merdeuses, se riant des conventions et des bonnes manières. Q du diable, ce fouet en cuir tressé, rouge, sagement enroulé autour du cou, a-t-il seulement servi ? Il est devenu parure, ayant oublié ses autres utilisations possibles.
Il a été présenté dans l’exposition Nirvana, les étranges formes du plaisir au mudac en 2015.

Partager