Puits à message

Retour aux sources

Au cœur de la relation à certaines sources réside également un autre type d’échange : le langage. Une expérience profondément physique qui engage le corps et l’esprit permet de transmettre à l’eau, par le verbe dit, écrit ou parfois même dessiné, un espoir, une requête. Une fois de plus, il n’existe pas de protocole rigide, pas de liturgie contraignante, simplement l’acte de parole ou d’écriture, directement transmis à l’eau prodigieuse. Le deuxième dispositif prend donc cet acte de langage à la lettre. L’eau qui est ici encre se charge par le contact avec la pierre, le convecteur minéral, avant d’entrer dans le corps du stylo géant en borosilicate. Alors que l’eau descend dans le tube, l’auteur écrit son message dans la fontaine. Lui seul sait ce qu’il écrit mais le message pour sûr, remis au cycle de l’eau, rencontrera le monde.

Felipe Ribon, Sainte Colombe, puits à message, 2024
Borosilicate, pierre
Dimensions : D. 170 × H. 1 280 mm
Produit par Jean-Michel Wierniezky
Collection du mudac, Lausanne

Felipe Ribon, Bassin en pierre des Alpes, 2024
Dimensions : L. 1 000 × H. 350 mm
Produit par Panetti Marmi
Collection du mudac, Lausanne

Mode d'emploi

  1. Remplissez la cruche d’eau miraculeuse
  2. Faites-un vœu
  3. Chargez l’eau en la versant sur la pierre
  4. Écrivez votre vœu avec l’eau prodigieuse dans le bassin