Pour répondre à sa fonction première – transporter de l’eau afin de la verser ailleurs, souvent sur soi dans un rituel de guérison ou de purification – la jarre est en biscuit de porcelaine. Relecture contemporaine des amphores souvent représentées dans les bras des déesses et des saintes, associées aux sources, la cruche dessinée par Felipe Ribon, d’une blancheur immaculée, conserve, par sa silhouette en Y, ce doute radical face à l’équilibre du monde. Sa forme est assez proche du dessin qu’un enfant pourrait faire d’une fusée, évoquant avec un code sémantique populaire contemporain la force de ce véhicule. Sa structure joue sur la stabilité : les deux pieds sur lesquels elle repose sont également les anses qui permettent de la transporter. Une invitation, donc, à un engagement total – des deux mains – de la part du convoyeur d’eau précieuse.

Felipe Ribon, Jarre numineuse, 2024
Biscuit de porcelaine
Dimensions : L. 300 × l. 310 × H. 130 mm
Produit par Guy Eliche Mod’Platre
Collection du mudac, Lausanne