MUDAC - musée de design et d'arts appliqués contemporains

Céramiques chinoises du néolithique à la dynastie Song

Collection Jacques-Édouard Berger, secteur Asie

Du 01.01.2004 au 01.05.2005

La Chine a connu successivement trois types de céramiques, déterminés par la qualité de leur argile et leur température de cuisson: la terre cuite, le grès et la porcelaine. Les terres cuites sont poreuses, de texture granuleuse, se cassent facilement et ne résonnent pas au choc. Les grès ont cuit à haute température, ils sont imperméables, durs, résonnent au choc et leur argile est partiellement vitrifiée. La porcelaine est, selon les critères occidentaux, blanche, complètement vitrifiée et translucide.

Mais les Chinois ne distinguent pas entre grès et porcelaine, qu’ils désignent par le même terme. Céramiques chinoises du néolithique à la période Song est l’occasion d’illustrer l’évolution de l’art du potier du 3e millénaire avant notre ère à la fin de la dynastie Song (l’âge d’or de la céramique chinoise) au 13e siècle.

Partager

Lié